Myriam Jabaly    


Myriam est née à Rouen.
Enfant, elle apprend le solfège et prend des cours de violon à l'école de musique de Petit Quevilly. Elle y fait également partie de la chorale elle assume des parties en soliste.
Très tôt, elle suit des stages de mime et de théatre avant de partir vivre en Allemagne à l'âge de 19 ans.
Pourquoi l'Allemagne ? Tout simplement parce que, parfois, c'est la vie qui fait des siennes...
C'est qu'elle commence à chanter en public, à "faire ses planches" en s'accompagnant à la guitare en tant qu'interprète d'auteurs tels que Brel, Barbara, Brassens, Duteil, Montand, Sylvestre... dans la rue tout d'abord, puis sur une multitude de petites scènes, dans des théatres tels que ceux de Darmstadt, Tübingen, Rüsselsheim, Gießen... à Munich, Berlin, Hannovre, Kiel, Kassel... et bien d'autres.

Elle chante lors de manifestations d'échanges culturels francos-allemands, lors de festivals, sur des scènes renommées comme le Vieil Opéra de Francfort, la Philharmonie de Cologne, la Musikhalle de Hambourg, le Tempodrom de Berlin...Elle participe à des émissions de radio, passe à la télévision...

Plus tard, elle se met à écrire ses propres chansons, textes et musiques, et à contribuer aux arrangements. Elle tourne avec ses musiciens principalement en Allemagne car elle y a fondé une famille, sans toutefois avoir jamais coupé les ponts avec la France.
Parallèlement à ses activités d'Outre-Rhin, parrainée au début à Paris par Jacques Roussel, elle chante dans beaucoup de petits lieux de la capitale elle rencontre nombre d'artistes de la chanson...
Elle est très à l'écoute de tout ce qui se passe au niveau de la chanson à texte et poétique.

Myriam ne se limite pas à la seule chanson francophone. Elle aime varier les genres et interprète volontiers des airs classiques, de jazz, de musical...
Ayant plusieurs cordes à son arc, elle a composé la musique de 3 pièces de théatre pour enfants d'Anneliese Lussert, s'engage pour l'éveil musical des enfants, met des poèmes en musique (en particulier ceux de la poétesse Elli Michler) ...

Aujourd'hui, elle donne également des récitals de chant classique, donne des cours de chant et anime des séminaires de dévelopement de la voix.
Désormais, elle enseigne elle-même le chant, donne des conférences sur le pouvoir harmonisant et guérisseur du chant et dirige des séminaires de travail vocal.

Sa maîtrise des deux langues lui permet de former une passerelle vivante entre la culture française et la culture allemande.


Entre deux tours de chants, on peut noter les points suivants de son parcours:

Avril 1987: Premier 33 tours auto-produit avec uniquement ses propres chansons.
1987 et 1988: Plusieurs escapades à Paris elle se produit sur un certain nombre de petites scènes (Cithéa, chez Georges,
à la Mouette Rieuse, au Merle moqueur, au Théatre Arcane ...) et participe à des émissions de radios locales (Radio Aligre,
Radio Libertaire, Canal 9 ...)
Octobre 1988: Elle chante dans le spectacle "Erinnerung an Jacques Brel" aux côtés de Mort Shumann, Klaus Hoffmann, Konstantin Wecker, Hana Hégérova, Lydie Auvray, Joana et Eva-Maria Hagen. Tournée de ce spectacle en Avril 1989.
Juin 1989: Elle représente la France lors du Grand Prix Intervision de la Chanson à Bratislava (encore Tchécoslovaquie)
et y remporte le Prix de la Critique.
Juin 1989 également: Prix de la Fondation Hanns-Seidel (encouragement de jeunes talents).
1991: Elle compose la musique de la pièce de théatre pour enfants "La Belle et la Bête" d'Anneliese Lussert.
Octobre 1991: Elle chante en première partie d' Ulrich Wickert pour la présentation de son livre "Frankreich, die sanfte Illusion" (La France, cette douce illusion).
Début 1992: Premier CD auto-produit (un tour d'horizon de ses tours de chants).
1994, de passage à Paris, elle fait plusieurs radios (Radio Bleue, Radio Libertaire, Fréquences Paris Plurielles) et participe
à "La chance aux Chansons" sur Antenne 2. Elle se produit au Théatre Sylvia Montfort aux côté d' Éric Zimmermann.
1994 également: Elle compose la musique de la pièce de théatre pour enfants "Blanche Neige et les sept nains"
d'Anneliese Lussert.
1996: deuxième CD auto-produit, "Prisma", composé essentiellement de ses propres chansons. Première du spectacle
"La chanson du Phoenix", spectacle Christian Rothmann, peintre berlinois, vient peindre en direct sur scène.
Elle introduit ses chansons en disant des poèmes en allemand.
1997: Elle chante "en duo" avec le chanteur de gestes sourd-muet Manfred Mertz.
1998: Elle compose la musique de la pièce de théatre pour enfants "Hänsel et Gretel" d'Anneliese Lussert.
1998 et 1999: Elle met en musique des poèmes d' Elli Michler et participe à plusieurs manifestations littéraires.
2001: CD auto-produit. "M" se compose de ses propres chansons.
2002: Elle écrit un conte musical pour enfants (scénario, chants, danses et musique) en langue allemande.
Elle le met en scène avec les enfants de l'école primaire de la ville elle habite.
2004: CD composé de poèmes d'Elli Michler qu'elle a mis en musique. Elle y chante pour la première fois en allemand.